Immersion au cœur d'un exercice de la SNSM

Mis à jour : févr. 6

Nos équipes ont pu plonger au cœur d'un exercice de la SNSM de Ouistreham en lien avec un équipage de l'hélicoptère Caimen de la Marine Nationale.


9h : Notre équipe à rendez-vous sur le port, les bénévoles de la SNSM, la Société Nationale de Sauvetage en Mer se préparent. Ils sont une vingtaine, de la station de Ouistreham mais également en renfort depuis Dives sur Mer.


Sur le Saint Anne des Flots, le canot tout temps de la SNSM de Ouistreham, le moteur gronde. Le CROSS (le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) est contacté pour déclarer l'exercice et le cap sur le large est pris suivi de près par le Saint-Sauveur II de Dives sur Mer.


9h30 : Le patron du canot prend contact avec l'équipage de l'hélicoptère. Quelques échanges brefs sur les manœuvres à effectuer et le cap à prendre. Et rapidement l'ombre du Caimen se dessine dans le ciel.


9h45 : L'hélicoptère de la Marine Nationale survole le St Anne des Flots et l'exercice débute. Un plongeur militaire est hélitreuillé pour tendre un câble entre l’hélicoptère et le canot afin de faire descendre une civière sur le canot avant de la faire remonter. Ensuite, le plongeur est hélitreuillé à nouveau pour rejoindre l’hélicoptère qui s’éloigne des canots.



La manœuvre sera effectuée plusieurs fois de suite sous différentes formes et angles d'approches.


10h15 : Après s'être entrainé sur le transfert de victime, les bénévoles s'apprêtent à transférer une pompe de calle à l'hélicoptère. Quelques échanges brefs pour se préparer et la pompe quitte le canot.



11h : Après près de 45 minutes d’exercices, l’hélicoptère prend le cap vers sa base et les deux canots de la SNSM eux vers le port de Ouistreham.


Les équipes de la SNSM ont encore une fois pu perfectionner leur travail, et gestes. Un grand merci pour l’accueil de notre équipe de tournage lors de l’exercice.


Tout au long de l’année, la SNSM a besoins de vous pour vous aider, soutenez les en ligne sur : jesoutiens.snsm.org

Retrouvez notre reportage en vidéo :